Qui Sommes-Nous?

i

Bulletin de nouvelles

Rôle de la chambre

Une voix pour la communauté d’affaires

La Chambre de commerce du Grand Rogersville se veut un intervenant de premier plan de la communauté d’affaires de la région de Rogersville. Toujours à l’affut des dossiers et sujets d’actualité d’ordre économique, sociale et communautaire, son rôle premier est de défendre, promouvoir et représenter les intérêts de ses membres.

Mission

La Chambre de Commerce du Grand Rogersville (Greater Rogersville Chamber of Commerce) aura pour but la promotion du bien-être économique, civique et social de Rogersville et des districts environnants, soient la paroisse de Rogersville, la paroisse d’Acadieville, la partie nord-ouest de la paroisse de Harcourt incluant le Lac Després et le Chemin Pleasant Ridge, la partie nord de la paroisse de Weldford incluant St-Joseph et Kent-Junction.
 

Conseil d’administration

Le Conseil d’administrateurs est composé de 10 personnes élus ainsi que 2 substituts représentant divers secteurs et organisations dans la communauté de la région de Rogersville. Les membres qui sont élus au Conseil d’administration pour un terme de 3 ans sont :

Officiers

  • Président Alain Lamarre, Institution financière
  • Secrétaire Anne Babineau, Santé et services sociaux (service public)
  • Trésorière Rosemonde Poirier, Organisme communautaire

Administrateurs

  • Annoncia Martin Leblanc, secteur privé
  • Bruno Doucette, retraité
  • Heyermandy Bahakouda, Organisme communautaire
  • Manon Vautour, Education et société culturelle
  • Roger Richard, Agriculture
  • Vincent Guérette, Education
  • Yvette Maillet, Carrefour communautaire

Substituts remplaçants

  • Lise McCaie, secteur privé
  • Marc Pitre, secteur privé

Priorités

La région fait face à de nombreux défis dont la diminution de la population dans les 30 dernières années (selon les recensements de Statistiques Canada de 1986 à 2016) et l’exode des jeunes qui ont quitté la région pour s’établir principalement dans les grands centres urbains. Le vieillissement de la population et la pénurie de main d’œuvre locale sont d’autres défis majeurs pour la région. Face à ces défis et suite à une consultation de ses membres en janvier 2020, la Chambre a établi ses priorités et continue de travailler en collaboration avec ses partenaires dont le Village de Rogersville et des intervenants de la communauté de Miramichi.

1- Accroître la visibilité de la Chambre/ Achat local et promotion de CCGR

La Chambre publie chaque mois un article dans le petit journal local pour informer la population des projets et réalisations de la Chambre. La Chambre a un site Facebook et Instagram et fait l’affichage des emplois disponibles. La Chambre est présente sur le site web du Village de Rogersville. Elle fait également la promotion de l’achat local par divers articles et publie les services de ses entreprises membres. Elle réalise d’autres activités pour la communauté d’affaires. 

2-Carte touristique

La Chambre de Commerce du Grand Rogersville distribue chaque année plus de 1500 dépliants à la grandeur de la province dans les points d’accès aux visiteurs, elle distribue également une mappe des rues du Village pour les entreprises membres. Afin de se doter d’un nouvel outil touristique pour faire la promotion de la région, la Chambre a recruté des stagiaires universitaires dans le cadre du programme Lien d’Avenir NB qui vont réaliser une étude sur les outils de promotions touristiques au Nouveau-Brunswick qui attirent les visiteurs. Suite aux résultats de cette étude, la Chambre va déterminer quel outil de promotion touristique de la région serait le plus optimal pour attirer des visiteurs. Le nouvel outil promotionnel sera préparé pour la saison touristique 2022.

3-Main d’œuvre, immigration économique et logements

Le recrutement de main d’œuvre locale est un enjeu majeur pour les employeurs de la région de Rogersville. La Chambre a crée un groupe de travail sur l’immigration économique avec plusieurs collaborateurs de la région de Miramichi dont des intervenants des gouvernements provincial et fédéral et du milieu communautaire. Ce groupe se réunit chaque mois afin de discuter des besoins et établir un plan de travail dont le but sera d’attirer de nouvelles familles à s’établir dans la communauté. La Chambre de Commerce a embauché un consultant en 2021 afin de réaliser un sondage sur les besoins en main d’œuvre et un profil socio-économique de la région. 

Le manque de logements dans la région de Rogerville est une autre réalité que vit la région. Un inventaire des logements dans la grande région de Rogersville sera fait à l’automne 2021 afin d’avoir une base de travail pour mettre en place une stratégie sur les besoins en logements dont les logements abordables. Une réunion virtuelle a eu lieu le 28 mai 2021 avec le ministère des infrastructures afin de discuter des programmes pour les logements. Le Village de Rogersville et la Chambre travail en collaboration dans ces dossiers.

   4- Réorganisation/Mission-Vision / Besoins attentes des membres

  La Chambre de Commerce a fait une consultation de ses membres en janvier 2020 afin de revoir son rôle, ses 

  priorités et les besoins des membres après 70 ans d’existence.  Le Conseil d’administration a constaté le 

  manque d’intérêts de ses membres et le peu de participation aux réunions et activités de la Chambre. Le Conseil 

  d’administration a pris connaissance des besoins des membres afin de préparer son Plan d’actions.  Cette 

  consultation a permis de ressortir les besoins et projets qui motivent et intéressent la d’affaires :

  • Une chambre vivante et active
  • Impliquer les jeunes personnellement à s’engager communauté
  • Promouvoir la Chambre
  • Avoir un rôle à jouer comme leader au niveau de la main d’œuvre
  • Revoir le fonctionnement (format) des réunions (réunion en ligne)
  • Avoir des projets intéressants et mobilisateurs/démontrer l’utilité de la Chambre aux jeunes
  • S’adapter à la prochaine génération afin de démontrer l’importance du rôle de la Chambre
  • Avoir des sessions de réflexion stratégiques pour discuter des enjeux et solutions
  • Impliquer des jeunes professionnels et gens d’affaires d’une manière différente 
  • Vendre la communauté (marketing), l’histoire religieuse et culturel (énorme potentiel)
  • Echange de connaissances des entreprises avec d’autres (activités de réseautage)
  • Faire connaître les emplois disponibles
  • Sessions d’informations/formations aux entreprises
  • Les employeurs se rendent disponible pour les jeunes/échange de connaissances lors de café rencontres

5- Réseautage (Vin et fromage et autres activités)

La Chambre organise diverses activités pour le bénéfice de ses membres et la communauté d’affaires. La 6e édition du Vin et fromage a eu le 26 février 2020 avec la participation de plus de 25 personnes et de 2 conférenciers invités. La Chambre a organisé un banquet afin de souligner son 70e Anniversaire à l’automne 2019 et plus de 180 personnes ont assisté à l’évènement au Centre Communautaire d’Acadieville. La Chambre va organiser d’autres activités dont des sessions virtuelles pour les employeurs, des formations et des déjeuners conférences.

6- Site web/Renouvellement du membership

La Chambre de Commerce aura plusieurs pages d’information sur le site web du Village de Rogersville. Le rôle et la mission de la Chambre de Commerce, ses priorités et réalisations, son histoire, ses membres et des bulletins mensuels de nouvelles y seront présentés. Le lancement du site de la Chambre aura lieu pendant la Semaine de la PME du 18 au 23 octobre et un communiqué de presse sera envoyé aux médias de la province. Afin de recruter de nouveaux membres, la Chambre invite des gens d’affaires à participer à ses réunions du Conseil d’administration, à ses assemblées générales annuelles (AGA) et fait la promotion de ses activités et réalisations dans les médias et sur le web.

7-Stratégie jeunesse

La Chambre a comme priorité de contrer l’exode des jeunes et développer l’entrepreneuriat en région. Elle collabore avec l’Ecole l’Etoile de l’Acadie pour établir un partenariat entre la communauté d’affaires et le milieu de l’éducation. La Chambre a réalisé un projet régional de promotion de la main d’œuvre locale afin de convaincre les 

jeunes à demeurer en région à la fin de leurs études postsecondaires et universitaires. Le lancement des capsules vidéo de promotion de la main d’œuvre local se fera durant la Semaine de la PME du 18 au 23 octobre 2021 et un communiqué de presse sera envoyé aux médias de la province.

La Chambre veut également avoir une meilleure visibilité auprès des jeunes et développer des liens avec eux par la réalisation de projets motivateurs. Elle a établi un partenariat en 2021 avec l’Ecole l’Etoile de l’Acadie afin de faire le lien entre le milieu de l’éducation et le milieu des affaires. 

8 Routes (126 et 480)

Le dossier des routes fait partie des priorités depuis la création de la Chambre de Commerce en 1949. Afin d’attirer le tourisme en région, il est primordial d’avoir de belles routes. L’amélioration des routes 126 et 480 fait l’objet de nombreuses discussions et de correspondances avec le Département des Transports du gouvernement provincial. Les réfections au pont Centennial de Miramichi sont également une préoccupation pour la Chambre et le député provincial de Kent-Nord a été impliqué dans ce dossier.

Projets et réalisations

Etat du marché de la main d’œuvre locale

La priorité numéro 1 de la Chambre de Commerce de Rogersville dans son Plan d’actions 2020-2021 est la main d’œuvre locale et l’immigration économique. Le nouveau projet « Etat du marché de la main d’œuvre région de Rogersville » constitue la seconde étape après « la promotion de la main d’œuvre locale » et a comme objectifs d’identifier les besoins existants et les solutions afin de donner un soutien auprès des entreprises face à ce grand défi actuel en matière de pénurie de main d’œuvre locale et pour les années futures. Le projet vise également à fournir un portait de la situation du logement par la réalisation d’un inventaire des logements existants. Ces informations permettront aux intervenants de définir les priorités et les besoins pour la construction de logements abordables et bâtir une stratégie d’accueuil pour les nouveaux arrivants. Afin de faire la promotion de la région et attirer de nouveaux résidents et travailleurs, un profil socio-économique sera réalisé par un consultant et servira d’outils de promotion pour le développement de la grande région de Rogersville.

Projet régional de promotion de la main d’œuvre locale

Communiqué de presse-18 octobre 2021

EMPLOI ET ENTREPRENEURIAT : DES OPPORTUNITÉS CHEZ VOUS 

La Chambre de commerce du Grand Rogersville vient de compléter un projet pilote favorisant la main-d’œuvre locale pour la région de Rogersville à Miramichi. Au total, 25 employeurs de la région ont participé à l’initiative. 

Développé sous forme de campagne de promotion du marché de l’emploi, ce projet pilote visait promouvoir l’emploi et l’entrepreneuriat auprès des jeunes et des moins jeunes, rapatrier des jeunes en région et soutenir l’immigration, en plus d’aider au recrutement des employés auprès des entreprises, d’organismes et d’établissements publics des deux régions. 

« Plusieurs employeurs rencontrés nous ont fait part de leurs difficultés à trouver de la main-d’œuvre locale et de l’obligation de devoir recruter des gens de l’extérieur de la région, dont des personnes unilingues anglophones. L’urgence du besoin nous a permis de réaliser 25 capsules vidéo avec l’aide de FullHouse Media qui seront diffusées sur le web après avoir été présentées aux jeunes de la 10e à la 12e année des écoles de Rogersville, Miramichi et Baie–Sainte-Anne », explique Alain Lamarre, président du conseil d’administration de la Chambre de commerce.

Le projet a été soutenu par sept partenaires financiers avec une contribution majeure de Travail NB. En outre, le projet a été accompagné par la Coopérative de développement régional-Acadie (CDR-Acadie), qui a soutenu la logistique du projet pilote. Une collaboration s’est créée avec les coordonnatrices Développement vie-carrière de l’École l’Étoile de l’Acadie de Rogersville et l’École Carrefour Beausoleil de Miramichi qui auront permis de faire le pont entre la communauté et les employeurs pour lutter contre l’exode des jeunes.

« L’un des objectifs du projet est de changer le paradigme chez les jeunes dans les régions du Nouveau-Brunswick : il y a des opportunités chez vous. Faire découvrir aux jeunes avant leur départ vers les études les emplois et les employeurs de leur région facilitera le recrutement des talents qui se prouve de plus en plus difficile dans les dernières années. Ces vidéos pourront également être utilisées pour faire la promotion de la grande région de Rogersville auprès des nouveaux arrivants », explique Marc Henrie, directeur général de la CDR-Acadie.

Le lancement des capsules vidéo sera fait dans le cadre la semaine de la PME du 17 au 23 octobre. Elles seront disponibles sur les médias sociaux de la Chambre de commerce du Grand Rogersville ainsi que sur leur chaîne YouTube. 

Renseignements :

Alain Lamarre
Président, CCGR
506.775.2355
alamarre42@gmail.com

Marc Henrie
Directeur général, CDR-Acadie
506.955.5607
marc.henrie@cdracadie.ca

Carte touristique

La Chambre de Commerce du Grand Rogersville distribue chaque année plus de 1500 dépliants à la grandeur de la province dans les points d’accès aux visiteurs, elle distribue également une mappe des rues du Village pour les entreprises membres. La prochaine édition aura lieu en 2022 en fonction des mesures sanitaires de la province.

Histoire

60e anniversaire

Les débuts de la Chambre

La Chambre de Commerce de Rogersville a été incorporée en février 1949 par l’initiative des marchands et des fermiers. A l’époque le curé de la Paroisse, Père Emile Gallant (photo 1958) encourageait les marchands à se regrouper et la communauté religieuse était très impliquée. Plus de 45 membres faisaient partie de la Chambre de Commerce à ses débuts.

Au sein de la Chambre à l’époque, il y avait Pat Leblanc qui avait un magasin, Ben Lavoie était Juge de paix, France Richard le Maître de poste, Willie Gallant était le premier secrétaire. Il y avait aussi parmi les fondateurs Arnel Roach, Maxime Caissie, Léo McGraw, George Pitre de Collette, Pierre S Simard pour les chemins de fer et plusieurs autres leaders.

Une délégation est allée à Québec rencontrer des gens de l’Université Laval afin de trouver un médecin à Rogersville, Dr Daigle a décidé de venir s’installer à Rogersville.

La caserne des pompiers a été un dossier important pour la Chambre à l’époque. Les marchands ont fourni gratuitement les matériaux pour construire l’édifice, les Pères Trappistes le ciment, le moulin Burchill de New Castle a fourni le bois gratuitement. Le bâtiment a été fait par des volontaires, personne n’était payé. Il y avait une bonne collaboration avec la brigade de New-Castle qui a fourni une pompe à eau gratuitement.

Les pic-nics paroissials permettaient de ramasser des fonds pour la brigade des pompiers. Les femmes avaient leurs rôles à jouer, elles préparaient les pic-nics. La caserne permettait d’économiser 15% sur les primes d’assurances. A l’époque Ben Gallant a construit le premier camion de pompier avec du matériel fourni gratuitement.

Les années 1960 :

Dans les années 60 la Chambre de Commerce était très active. Les défis étaient nombreux. Il n’y avait pas de poste de police, la police de New Castle ne pouvait pas venir souvent à Rogersville et c’était dangereux de circuler dans le village les vendredis et samedis soirs. Les commerçants avaient des vols et du vandalisme. C’est en 1963 que le Conseil a adopté une motion afin de faire les démarches pour avoir un poste de police à Rogersville.

D’autres défis à cette époque était l’amélioration de la route 126, la route n’était pas asphalté entre Moncton et New Castle.

Le magasin des liqueurs a été un dossier important pour la Chambre. En 1963, une délégation est allée à Frédéricton pour débuter les démarches. Le liquor store a ouvert en 1965 sur la rue Principale (ancienne boulangerie). Photo Alcime Doiron commis, Roger Boudreau était le premier gérant en 1965. Armand Bourque a été gérant de 1967 à 1993. Le liquor store a déménagé sur la rue Boucher en 1978 (Coop actuel).

Les égouts du Village ont été un dossier majeur pour la Chambre (photo Fidèle Bourque). Fidèle Bourque s’est rendu à Ottawa rencontré plusieurs groupes avec le député fédéral de l’époque afin d’obtenir un octroi, c’était en 1969. Le coût total des travaux était de 300 000$ à l’époque ce qui représente plusieurs millions de dollars aujourd’hui. Fidèle Bourque a été très actif dans la chambre. Il a été président à 2 reprises pendant 5 ans en plus d’être sur le comité des Finances pendant plusieurs années. George Haché était Vice-Président en 1968.

Jos Roussel était beaucoup impliqué dans la Chambre, il a été trésorier pendant 5 ans. Il a eu l’idée de construire une nouvelle salle paroissiale et une salle de quilles. Il était l’agent manager de la Station CN. Raymond Gallant a fait partie du groupe comme directeur dans les années 1960 tandis que Willie Robichaud s’est impliqué dans les années 1970.

A l’assemblée du 28 novembre 1968, il fut décidé que les femmes soient acceptés à la Chambre de commerce avec une cotisation de 1$. Les premières femmes à devenir membres étaient Mme Lucien Haché, mme Stella Haché et mme Alcime Doiron. A l ‘AGA du 30 janvier 1969, les deux premières femmes à faire partie du Conseil étaient Mme Lilian Poirier et Mme Stella Haché. En 1969 il y avait 51 membres.

Il y a eu également d’autres présidents :

  • Rodolph O’Brien 1962,
  • Pierre S Simard 1963,
  • Médric Thébeau 1965-66
  • Louis Gionet 1967.

Yvon Bourque a été le dernier président au moment où la Chambre a cessé ses activités entre 1975 et 1985. L’intérêts pour la Chambre avait diminué car le développement était confié au Village de Rogersville. En 1985, la Chambre de Commerce a été réorganisée avec l’initiative de plusieurs marchands, le président était Paul Aucoin.

Soirée 70e anniversaire

Pour souligner son 70e Anniversaire, la Chambre a organisé un banquet à l’automne 2019 et plus de 180 personnes ont assisté à l’évènement au Centre Communautaire d’Acadieville.

Téléphone

Anne Babineau
Secrétaire
506-627-6555

Facebook